LCEN le retour !

Publié le par Gerard Dantec

La LCEN (loi sur la confiance dans l'économie numérique) du 21 juin 2004 revient sur le devant de la scène au travers de la mise en oeuvre de son décret d'application.

En marge et surtout dans l'ombre du deuxième tour des élections présidentielles ce texte, au nom si étrange,  considéré aussi liberticide qu'inapplicable, vise à tracer toute l’activité sur la toile.

La LCEN impose aux éditeurs, opérateurs et hébergeurs d’identifier les utilisateurs et de conserver les contenus publiés afin d’en assurer la mise à disposition auprès des services de police pendant une durée pouvant aller jusqu'à 4 ans

 
Hormis le coté totalement irréalisable de ce texte que même le patriot-act n’aurait pu rêver il constitue une nouvelle étape vers la mise en place des mesures de surveillance des usages de l’internet.

 
Ceci est d’autant plus étonnant, que dans le même temps le gouvernement qui entend avec la LCEN appliquer une gouvernance très répressive sur l’internet organise le transfert vers les marchés financiers de la gouvernance de l’internet. Rappel : Le ministère de l’industrie lance un appel d’offres européen pour l’attribution des missions de l’AFNIC et la gestion des noms de domaine. (voir l’article du 11 février)

 
Une gouvernance de l’internet ultra libérale et une gouvernance sur l’internet ultra répressive ?

 
Faites vous votre propre point de vue !

Le Monde du 20 avril 2007-04-29

Les inquiétudes de l’AFNIC

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article