Communauté et disponibilité - Sophie Pene - Communication et Langages n°144 2005

Publié le par Gerard Dantec

Article : Les collectifs d'apprentissage à l'épreuve du changement

Auteur

Sophie PENE Vice-présidente de l'Université Paris 5 Paris Descartes

Les communautés virtuelles deviennent une forme d'organisation du travail ou de la formation qui se révèle adaptée à une « captation de l'innovation », celle-ci reposant sur la capacité des collectifs à évaluer, aménager, transposer, généraliser des savoirs disponibles mais peu visibles. Dans cette lecture, la technologie informatique, la plate-forme coopérative et l'animation des réseaux par des techniques discursives sont les points clés d'un dispositif de mise à disposition des intelligences et de visibilité des savoirs, qui ne peut manquer d'interroger les sciences de l'information et de la communication. On peut souhaiter que les dispositifs de e-formation soient pour le monde universitaire une occasion de travailler sur ces objets qui unissent traitement « industriel » des discours et expression singulière des individus.

Revue Communication et langages 

2005, no144 Nathan, Paris

Mots-clés

Collectif ; Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; Réseau ; Formation ; Université ; Internet ; Communauté ;

Publié dans Au fil des lectures

Commenter cet article